Toute l'actualité immobilière de la Réunion

 

COMMENT OBTENIR UN PRET IMMOBILIER ?

 

 

NOS CONSEILS By Direct immobilier

DIRECT IMMOBILIER | LE BLOG | 06/11/2018

Obtenir un prêt immobilier peut souvent s’avérer laborieux. C’est pourquoi la constitution du dossier, la connaissance préalable des conditions d’accord et des éléments à négocier sont un sérieux atout !

Le point sur nos conseils :

  

 LES CONDITIONS D’ACCORD DE PRET

Il faut avant tout comprendre qu’accorder un crédit représente un risque pour une banque. Votre capacité d’endettement ne doit pas dépasser 33%.

Pour vous délivrer une simulation au plus proche de la réalité, les banques prennent en considération les éléments suivants :

®    Vos revenus :

       les ressources de chaque emprunteur sont demandées.

®    Votre apport :

        un minima des frais de notaire est demandé

        (8% environ du prix de vente).

®    Votre stabilité financière :

       la gestion de votre compte courant est un élément essentiel,

       en effet, des découverts fréquents seront rédhibitoire.

®    Votre situation professionnelle :

       pouvoir justifier d’un CDI si vous êtes salarié,

       si vous êtes une entreprise un bilan de 2 ans minimun.

®    Vos charges fixes, vos crédits en cours.

 

Notre conseil DIRECT IMMOBILIER :

Avoir un apport de 10 % est toujours apprécié, cela témoigne d’un certain sérieux de votre part, pour se faire, posséder un PEL ou CEL (Plan Epargne Logement) sera un plus pour vous au moment de la simulation, d’autant plus qu’ils ouvrent droit à des taux souvent avantageux.

   LES PIECES JUSTIFICATIVES

 Une fois votre projet fixé, le montage du dossier va se passer en 2 étapes :

®    1ère étape : Pour que la banque évalue votre capacité financière, vous devrez apporter vos pièces justificatives de ressources et charges fixes, ainsi que tous vos documents d’identité...

®    2ème étape : Vous allez monter votre dossier de prêt ! Vous devrez fournir les documents relatifs à l’acquisition du bien en question (compromis/contrat de réservation, etc).

Notre conseil DIRECT IMMOBILIER :

Un dossier complet EST un dossier rapide !!!

 

Renseignez-vous sur votre éligibilité au PTZ (Prêt à Taux Zéro).                      

Une partie de votre emprunt peut vous être accordée avec un taux à 0% !

 BON A SAVOIR :

 

Vous devrez garantir votre prêt afin que la banque soit protégée contre tout risque de défaut dans le remboursement de la somme due. Il existe plusieurs types de garanties, dont la caution prêt immobilier endossée par une société de cautionnement que nous vous conseillons !

®    La caution prêt immobilier : le système consiste en ce qu’un organisme financier spécialisé – une société de cautionnement – joue le rôle du garant et supporte les risques de défaillance de l’emprunteur.

Une hypothèque est une garantie permettant à la banque d'obtenir la revente du bien que vous avez acquis si vous êtes dans l'incapacité de payer vos mensualités. Si vous avez le choix, l'hypothèque est déconseillée pour des emprunts d'un faible montant en raison de son coût, de sa rigidité et des formalités administratives à accomplir. 

LES + A NEGOCIER

®    LE TAUX DU CREDIT BIEN SURE !

Courtiers, simulateurs en ligne, n’hésitez pas à pousser les portes pour obtenir le meilleur taux du moment !

®    Les Pénalité de remboursement anticipé : pensez à négocier ces frais de pénalité qui peuvent être conséquents en cas d’injection d’une grosse somme ou bien de revente !

®    Le rachat de crédit :

Si vous avez déjà conclu un prêt immobilier mais que votre taux ne vous convient pas ou plus, vous pouvez toujours demander un rachat de crédit à un meilleur taux !

 

FAITES APPEL A DIRECT IMMOBILIER !

DIRECT IMMOBILIER vous accompagne dans tous vos projets, nos équipes sont au top de l’actualité législative et technique !

NOUS SOMMES PARTENAIRES avec des équipes de courtiers très compétents, de confiance et de renommée !

Alors n’attendez plus, confiez-nous tous vos projets immobiliers !

 

 

 

Thème : Financement - Publié le 06/11/2018

Comment réussir son achat immobilier?

 

 

Comment réussir son achat immobilier ?

Nos conseils

DIRECT IMMOBILIER | LE BLOG | 18/10/2018

 

Réussir son achat Immobilier By Direct Immobilier

Vous souhaitez acheter ?

Voici nos conseils sur les étapes à ne pas négliger avant de faire le grand pas :

1 – Définir son BUDGET :

Courtiers ou banques, n’hésitez pas à comparer et à solliciter des aides financières telles que le PTZ (Prêt à Taux Zéro). Définissez votre apport personnel!

Le taux d’endettement légal maximum est de 33 %.

2 - Ne pas négliger les FRAIS ANNEXES :

Les frais de notaire, les honoraires de négociation en agence immobilière, les frais de dossier de financement, les frais de copropriété, la taxe foncière, les travaux à prévoir, l’assurance décès invalidité, et l’assurance habitation obligatoires.

3 - Le SECTEUR :

Le secteur va être déterminant selon le prix du marché qui peut varier sensiblement d’un endroit à l’autre !

4 - Le TYPE de bien :

Faites la liste de vos critères prioritaires et secondaires.

5 - Préparez votre LISTE DE QUESTIONS avant la visite :

Les charges, les taxes, le voisinage, les commerces, l’accessibilité …

6 - Le DÉLAI :

Comptez 2 à 3 mois entre l’offre d’achat et la conclusion d’un acte authentique.

En conclusion faire appel à une agence immobilière pour votre recherche peut s’avérer extrêmement utile dans votre projet !

DIRECT IMMOBILIER s’engage dans sa démarche qualité, et met un point d’honneur sur la formation des équipes de négociateurs en immobilier. Leurs connaissances techniques et juridiques vous permettront un gain de temps considérable et un accompagnement de A à Z dans le suivi de votre achat, dès la recherche de financement.

 

 

Thème : Le Marché de L'immobilier - Publié le 18/10/2018
DEFISCALISATION PINEL DOM 2018

DEFISCALISATION PINEL DOM 2018

La LOI PINEL DOM-TOM propose aux investisseurs une défiscalisation attractive dans les départements et territoires d’outre-mer.

Ce dispositif est reconduit jusqu'au 31/12/2021.

Voici quelques informations concerant le dispositif PINEL DOM :

REDUCTION D'IMPOTS  de 23%, 29% ou 32% pour une durée respectives de 6 ans, 9 ans et 12 ans.

 CARACTERISTIQUES DU LOGEMENT :

  • être neuf ou rénové
  • bénéficier du label écologique BBC 2015 ou RT 2012
  • être en cours de construction (par un promoteur ou par l’investisseur)
  • être achevé dans les 30 mois suivant la Déclaration d’Ouverture de Chantier (DOC)
  • être loué dans les 12 mois suivant l’achat du bien

 CRITERES DE LOCATION :

  • sur une période d’engagement de 6, 9 ou 12 ans
  • en qualité de résidence principale
  • non meublé
  • suivant le plafond des loyers établi par la loi Pinel

  CONDITIONS FINANCIERES

  • ne pas dépasser 5 500 € du mètre carré
  • ne pas dépasser la somme de 300 000 € (deux logements maximum par an)

  CONDITIONS DE LOCATION : selon decret en vigueur au 01/01/2018

  • Plafond de ressources pour les locataires
  • Loyer plafonné

 

RAPPEL :

La surface prise en compte pour le loyer plafonné est la Surface Habitable + Varangue(s) (dans la limite de 14 m²) + Annexe(s) (la moitié des annexes dans la limite de 9 m²).

Renseignements concernant le disposiitif PINEL (plafond des ressources locataire 2018, prix m² zone B1)

Thème : Défiscalisation - Publié le 06/08/2018
Plafonds et réduction d’impôt pour la loi Girardin 2016

Plafonds et réduction d’impôt pour la loi Girardin 2016

Comme chaque année, les plafonds de loyer et de ressources du locataire et le plafonnement de base de la réduction d’impôt ont été actualisés pour l’application de la loi Girardin 2016.

Comme annoncé, les taux de la réduction d’impôt Girardin 2016 sont identiques à ceux applicables aux investissements réalisés en 2015 pour les investissements réalisés à compter 1er janvier 2016.

Nous vous rappelons que la date de délivrance du PC est la référence d’extinction du dispositif Girardin. Toutefois, si le permis de construire accordé à un projet de construction de logements est transféré à différents opérateurs immobiliers successifs, le délai ci-dessus s’apprécie à compter de la date de délivrance initiale du permis de construire. La même règle s’applique en cas de modification du permis de construire.

Vous trouverez ci-dessous les différents taux actualisés pour la loi Girardin 2016 :

PLAFONNEMENT DE LA RÉDUCTION D’IMPÔT :

Le nouveau plafond à prendre en compte pour le calcul de la défiscalisation Girardin 2016 est de 2 449 € HT par m² de surface Girardin.

Pour rappel, la surface Girardin = surface habitable + surface varangue (limitée à 14 m²).

On applique le plafond HT sur les îles ou territoires non soumises à TVA soit Saint-Martin, Guyane et Tahiti…, et une TVA à 8,5 % en Martinique, Guadeloupe et à la Réunion (soit 2 657 € TTC par m²).

PLAFONDS DES LOYERS :

Les plafonds de loyer annuel applicables en 2016 pour les baux conclus en 2016 augmentent dans les Départements d’Outre-Mer, St Martin … et en Polynésie Française, Nouvelle Calédonie …)

Les loyers applicables dans le cadre de la loi Girardin 2016 ne doivent pas excéder :

– 170 € /m² hors charges dans les Départements d’Outre-Mer, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et à Mayotte.

– 211 /m² hors charges à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, dans les îles Wallis et Futuna et les Terres australes et antarctiques françaises.

PLAFONDS DE RESSOURCES DES LOCATAIRES :

Pour les baux conclus en 2016, les plafonds annuels de ressources à prendre en compte pour l’application de la loi Girardin, sont eux aussi réévalués.

Téléchargez le buletin officiel des impôts du 18 mars 2016

 

Thème : Défiscalisation - Publié le 10/05/2016